Home / Evenements / 2015

Evolutiv Brass

le 24 Octobre à 20h

Carte blanche à François Thuillier et ses cuivres complices Evolutiv Brass Quatuor

Un quatuor de cuivres inédit - Tuba, Euphonium, Trombone et Trompette - qui recèle des trésors de sonorités et de virtuosités, et joue de sa singularité pour mieux surprendre. Le répertoire de cet ensemble oscille entre classique et contemporain, entre arrangements et créations commandées à des compositeurs, lui conférant une identité très affirmée, née de la longue expérience et complicité musicales de ses membres .

Nicolas VALLADE, trombone, Francis THUILLIER, tuba, Gilles MERCIER, trompette et Anthony CAILLET, euphonium, qui composent ce quatuor original, sont tous titulaires, dans leur spécialité, d’un premier prix du CSNM de Paris, et membres d’orchestres et d’ensembles prestigieux, en France et à l’étranger .

Contre - poids

Du 12 septembre au 10 octobre 2015

Monika Schmid et Dietrich Schön

ouverture les samedis et dimanches et jours fériés de 14 heures à 18 heures
Vernissage le 11 septembre à 18 heures

Monika installe dans l’espace des structures légères, aériennes, rythmiques, qui captent l’énergie de l’architecture et évoquent des processus biologiques naturels et éphémères. Les grands dessins sur papier et les sculptures en fonte de Dietrich apportent leur contrepoids de forces denses, renvoyant à la stabilité et à la permanence de l’édifice lui-même, présent depuis des siècles. Monika, diplômée de l’école des Beaux-Arts de Mâcon, a installé son atelier à Cluny jusqu’en 1994. Elle vit et travaille à Freiburg et a exposé personnellement ou participé à de nombreuses expositions, notamment à Paris, depuis 1990

Son mari, Dietrich Schön, est diplômé de l’académie des Beaux- Arts de Stuttgart. Il enseigne à l’université d’Art de Freiburg et a participé à de nombreuses expositions depuis 1975. (site : www.dietrich-schoen.de) 

Jardin intérieur

Du 25 avril au 25 mai 2015

Calme, poésie, rudesse, couleur, lumières, feuilles qui s’envolent.. ode à la vie cachée à la germination, au traces du temps, à la terre, si mal aimée

ouverture les samedis et dimanches et jours fériés de 14 heures à 18 heures

Vernissage le 24 avril à 18 heures

C’est le calme, la poésie, une ode à la vie cachée, à l’attente, au renouveau, siège de nos ressentis, de nos espoirs. Grands réceptacles en pâte à papier, matrices ellipses, germination de vies futures – tentures de papier et encres de couleurs qui filtrent la lumière, oiseaux symboles de liberté mais aussi d’obscurantisme, ode à la terre mal aimée et qui souffre.

Martine Thiellement

Diplômée des Arts-déco et des Universités de Strasbourg et Paris, et de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux- Arts de Paris, Martine a enseigné dans différents collèges et lycées avant de diriger à Colmar pendant de nombreuses années l’atelier de formation aux arts plastiques ainsi que l’Espace d’art contemporain Malraux .

Marie Odile Baldeck

Formation aux Beaux- Arts de Mulhouse puis à l’atelier d’art plastique de Colmar. Marie Odile a d’abord travaillé la terre puis la matière « papier » s’est imposée, qu’elle associe avec des éléments naturels issus de l’arbre .